5 étapes pour tailler sa barbe parfaitement

tailler sa barbe

Pour un résultat comme chez le barbier !

Tailler sa barbe, c’est le détail qui permet de faire toute la différence. Ça permet de passer d’une barbe banale à une barbe propre, classe et stylisée qu’on porte fièrement ! Mais comment être sûr de bien tailler sa barbe et de ne pas faire n’importe quoi ?

Désépaissir, couper, tracer les contours et en prendre soin, voici justement toutes les étapes indispensables pour parfaitement tailler votre barbe !

1. Désépaississez votre barbe

Si ça fait quelques temps que vous laissez pousser votre barbe sans vraiment vous en occuper, la première étape indispensable avant de la tailler est de la désépaissir. Vous avez en effet probablement remarqué que tous vos poils ne poussent pas à la même vitesse et c’est tout à fait normal. Avec un désépaississement, vous allez créer une uniformité sur l’ensemble de votre barbe, ce qui vous permettra de mieux la travailler ensuite.

tailler barbe désépaissir longueur

Pour désépaissir votre barbe, je vous conseille d’abord d’opter pour une hauteur de coupe assez importante, c'est-à-dire une hauteur de coupe qui ne va éliminer que quelques millimètres de vos poils les plus longs. Ce premier passage aura juste pour but de rendre votre barbe plus uniforme, pas forcément de la raccourcir, notamment si vous avez volontairement laissé passer quelques semaines de pousse afin d’obtenir une barbe complète. Une fois que c’est fait, évaluez le résultat obtenu. S’il vous convient, si vous estimez que la longueur de votre barbe est bonne, passez à l’étape suivante.

Par contre, si même après ce désépaississement vous trouvez que votre barbe est encore trop fournie, trop volumineuse, n’hésitez pas à la tailler. Je vous recommande par contre d’y aller très progressivement et de choisir d’abord pour 1 ou 2 mm de moins que la hauteur de coupe sélectionnée pour le désépaississement. Si ce n’est toujours pas suffisant, vous pouvez évidemment tailler plus court : pour un effet barbe courte, par exemple, la hauteur de coupe est de 6 à 10 mm environ !

2. Rasez votre cou

Une fois votre barbe désépaissie, vous allez devoir vous attaquer aux contours. Une barbe bien taillée et élégante est en effet une barbe dont les contours sont maitrisés, et les premiers à tracer se situent au niveau du cou. L’implantation de la barbe est différente chez tous les hommes : chez certains, elle s’arrête assez haut au niveau du cou mais chez d’autres, elle descend bien plus bas, recouvrant toute la pomme d’Adam, par exemple. Et ce qu’il faut que vous sachiez, c’est que quand le cou est dégagé, la barbe parait beaucoup plus propre. Votre allure fait tout de suite moins négligée, votre barbe s’intègre totalement à votre look, même dans un cadre professionnel plutôt strict d’ailleurs.

tailler barbe cou

Pour savoir où les contours de votre barbe se situent au niveau de votre cou, vous allez devoir tracer une ligne imaginaire. Celle-ci débute au niveau du lobe de vos oreilles et elle suit un tracé légèrement courbé la conduisant au-dessus de votre pomme d’Adam (à environ 2 doigts de la proéminence principale). Toute la partie au-dessus de cette ligne imaginaire doit être conservée, et toute la barbe se trouvant au-dessous et derrière cette ligne imaginaire doit être rasée. Si je précise derrière, c’est qu’il ne faut pas oublier la zone au niveau des maxillaires : à cet endroit, la barbe a généralement tendance à dépasser la ligne droite des pattes et il faut donc aussi que vous vous débarrassiez de ces poils en trop !

Selon l’implantation de votre barbe, la zone à raser est donc plus ou moins importante. En fonction de cet élément, vous pouvez choisir la méthode de rasage qui vous convient le mieux (rasoir électrique ou rasoir manuel), mais sachez que raser est important. La peau doit être nette, débarrassée de tout poil : si vous utilisez simplement votre tondeuse sans sabot, le résultat sera moins propre. Par contre, je vous conseille d’utiliser votre tondeuse avec une hauteur de coupe de 1 ou 2 mm pour atténuer cette ligne du cou : en l’estompant, les contours de votre barbe paraitront plus naturels !

3. Tracez la ligne des joues

Après vous être occupé de la ligne du cou, c’est sur la ligne des joues que vous devez porter votre attention. Tout comme la précédente, elle permet de délimiter proprement la barbe et ainsi lui donner plus d’allure lorsque vous souhaitez la tailler. Une barbe élégante est d’ailleurs une barbe qui ne recouvre que le tiers inférieur du visage et c’est sur cet élément-là que vous devez vous appuyer pour savoir où faire s’arrêter votre barbe.

tailler barbe joues

Comme pour le cou, l’implantation de la barbe sur les joues est différente chez tous les hommes. Elle peut parfois monter très haut, jusqu’au niveau des pommettes. Et justement, les pommettes ne font pas partie du tiers inférieur du visage. Pour tracer le contour supérieur de la barbe, il faut donc que vous imaginiez une ligne qui part cette fois du milieu de votre oreille pour arriver à la commissure de vos lèvres. Tous les poils se trouvant au-dessus de cette ligne doivent eux-aussi être rasés. En fonction de votre barbe et de vos préférences, vous pouvez d’ailleurs aussi bien opter pour une ligne droite que pour une ligne légèrement courbée. La ligne droite est évidemment plus facile à réaliser mais la ligne courbée donne un aspect plus naturel à votre barbe.

Pour raser les poils en trop de vos joues, l’accessoire le plus pratique est évidemment un rasoir manuel. En plus d’être plus maniable qu’un rasoir électrique, il permet de travailler de façon précise sur de petites surfaces comme celles-ci. Vous pouvez d’ailleurs aussi vous aider d’un gel à raser translucide, par exemple, ce qui vous permettra de bien voir quelle zone vous êtes en train de raser et de bien respecter la ligne. Et comme pour les contours au niveau du cou, je vous conseille ensuite de vous servir d’un petit sabot sur votre tondeuse pour estomper cette ligne de la joue, toujours dans l’optique de tailler votre barbe afin qu’elle ait un aspect le plus authentique possible !

4. Occupez-vous de votre moustache

À ce stade, votre barbe a pris forme. Vous avez délimité tous ses contours et vous devez voir une réelle différence ! Il reste cependant encore quelques petites finitions pour la rendre vraiment parfaite, notamment au niveau de la moustache. Beaucoup d’hommes oublient en effet de s’occuper de leur moustache quand ils prennent soin de leur barbe et pourtant, c’est un élément qu’il ne faut pas négliger. Le détail le plus important est d’ailleurs de ne jamais laisser cette moustache empiéter sur la ligne des lèvres : en plus de participer à l’esthétique globale de la barbe, ça permet également de ne pas paraitre négligé. Pour dégager votre lèvre supérieure, je vous conseille tout simplement d’opter pour une petite paire de ciseau grâce à laquelle vous pourrez facilement couper les poils qui dépassent.

tailler barbe moustache

Même si ce n’est pas indispensable, vous pouvez également fignoler les contours de votre moustache. Si deux ou trois poils se détachent de l’ensemble, vous pouvez par exemple les retirer à l’aide d’une pince à épiler. Pensez à bien tirer sur votre peau avant d’arracher le poil, ça minimisera la douleur ressentie ! Si votre moustache a tendance à être un peu trop fournie à l’endroit où elle remonte sur vos narines, vous pouvez aussi retirer quelques poils à cet endroit pour une démarcation plus nette. Par contre le seul moyen de le faire, c’est une nouvelle fois à la pince à épiler, et ça fait généralement assez mal… Rien ne vous oblige donc à souffrir autant pour être beau !

5. Prenez soin de votre barbe

Votre barbe est désormais parfaitement taillée ! Mais ça ne veut pas dire pour autant que vous ne devez plus vous en occuper jusqu’à la prochaine tonte. Si vous êtes fier de votre barbe et que vous avez vraiment envie qu’elle soit la plus belle possible, vous devez en prendre soin presque quotidiennement. Il est notamment important de l’hydrater afin qu’elle soit douce et que vos poils de barbe ne piquent pas, et vous pouvez également la coiffer et la discipliner si elle est du genre rebelle et que vous avez du mal à la mettre en place.

tailler barbe huile soin

  • L’huile à barbe : C’est le soin que je vous conseille en priorité ! Une huile à barbe a plusieurs buts : en fonction des ingrédients qu’elle contient, elle aide à hydrater la barbe, à la nourrir, à la protéger, mais également à la rendre plus forte. Quand elle est bien appliquée, elle nourrit d’ailleurs en même temps la peau du visage afin qu’elle ne soit pas sèche et que la barbe pousse dans les meilleures conditions. L’huile à barbe est en plus généralement parfumée, ce qui permet de transformer votre barbe en un véritable atout séduction !

  • Le baume à barbe : S’il hydrate et protège comme une huile, et qu’il contient généralement à peu près les mêmes ingrédients, le baume à barbe se différencie par la présence de cire d’abeille dans sa composition. Cet élément permet de dompter plus facilement votre barbe et de lui donner une vraie allure si elle a tendance à partir dans tous les sens ! Ce n’est également que grâce à un baume à barbe que vous pourrez obtenir certains styles comme la Ducktail ou la Verdi.

  • La brosse / Le peigne à barbe : Ce sont deux accessoires qui permettent eux aussi de coiffer votre barbe et de la discipliner au quotidien. Ils sont d’ailleurs aussi utiles sur les barbes courtes que sur les barbes longues. Si vous avez une barbe plutôt courte, une brosse ou un peigne remettront en place vos poils de barbe les plus rebelles. Et si vous portez une barbe plus longue, ils vous aideront à éviter les nœuds pour un look toujours parfaitement maitrisé !